5 dispositifs de mobilisation solidaire pour engager vos collaborateurs

18 Juil 2019 | Engagement RH, Guide engagement RH

Les entreprises prennent de plus en plus conscience des bénéfices de l’engagement solidaire des collaborateurs et souhaitent le développer ! En effet, sur les 172 entreprises participantes à notre auto-diagnostic d’engagement solidaire, 82% disent vouloir structurer la démarche en déployant des projets d’ici 3 ans. Mais par où commencer ? microDON a identifié pour vous 5 dispositifs de mobilisation solidaire à adopter !

Mobilisation solidaire des collaborateurs

1/ Le don sur salaire : la force du collectif au service de l’intérêt général

Le principe

Vous offrez la possibilité à vos salariés de faire chaque mois un micro-don à une association de solidarité de leur choix, depuis leur net à payer (un arrondi et/ou un montant fixe). En co-solidarité, vous pouvez accompagner leur geste, en abondant le montant des dons. Employeur et collaborateurs s’engagent ensemble !

Particularités et bénéfices

Simple et indolore, le don sur salaire est accessible à tous. Il permet d’impliquer l’ensemble des collaborateurs, et ce dès la sélection des associations à soutenir. Avec cette forme de mobilisation solidaire, la force du collectif permet d’avoir un impact social significatif et dans la durée. Vos salariés disposent d’un reçu fiscal et peuvent s’inscrire / se désinscrire, modifier le montant du don… à tout moment.

>>Voir l’exemple d’ADP et ses entreprises clientes

2/ Le mécénat de compétences : son savoir faire au service des autres

Le principe

Il consiste à mettre à disposition des collaborateurs sur leur temps de travail pour réaliser des actions d’intérêt général mobilisant ou non leurs compétences. Ces mises à disposition peuvent être évaluées et donner lieu à un avantage fiscal.

Particularités et bénéfices

Le mécénat de compétences permet d’un côté aux associations d’avoir accès à des profils très qualifiés pour répondre à leurs besoins. Et de l’autre, aux collaborateurs de s’engager pour une mission à impact social tout en développant leurs compétences ou soft skills. Enfin pour l’entreprise c’est un moyen de renforcer sa RSE en impliquant les collaborateurs dans cette démarche.

3/ Parrainage : inspirer et accompagner les plus jeunes

Le principe

Les collaborateurs s’engagent afin d’orienter et conseiller des jeunes motivés dans leur parcours scolaire et leur insertion dans le monde professionnel. Le parrain et son filleul nouent généralement une relation sur le long terme grâce à des échanges réguliers.

Particularités et bénéfices

C’est un moyen pour les collaborateurs de développer leur sens de la pédagogie et de transmettre leurs compétences. Pour les étudiants, c’est un premier pas dans le monde professionnel et une occasion unique d’avoir des retours qualifiés sur leur projet.

>> Dentsu Aegis permet à ses collaborateurs de former des jeunes au digital et à la communication

4/ La journée solidaire : mobiliser ses équipes autour d’une action

Le principe

Le temps d’une journée, il s’agit de rassembler ses équipes autour d’une action solidaire concrète au coeur d’une association locale. Cette forme de mobilisation solidaire engage l’organisation tout entière. Elle est l’occasion de sortir du cadre habituel de l’entreprise et de tisser des liens par le biais d’un événement porteur de sens.

Particularités et bénéfices

Un dispositif gagnant-gagnant, qui permet du côté des entreprises de créer un véritable temps fort solidaire et renforcer la cohésion d’équipe, d’incarner ses valeurs, créer du lien… Tout en amenant de la main d’oeuvre et des compétences utiles à une association locale.

>> Allianz a permis à 400 collaborateurs de s’engager auprès de 35 associations lors de sa journée de l’engagement solidaire !

5/ Le Congé Solidaire® : quand “vacances” rime avec “engagement”

Le principe

Il s’agit de partir sur son temps de congés, généralement plusieurs jours, afin de réaliser une mission à vocation humanitaire. Le plus souvent pour partager ou utiliser ses compétences sur un projet mis en œuvre par les populations locales. Le salarié fait donc un don en temps et en compétences. L’employeur, lui, finance ce congé via l’association qu’il a choisi.

Particularités et bénéfices

Pour les salariés, l’expérience est unique ! C’est aussi professionnellement un véritable challenge qui permet de développer ses compétences dans un contexte inédit. Pour les associations bénéficiaires c’est une manière d’avoir accès à des bénévoles qualifiés pour répondre à des besoins sur le long terme.

>> Depuis 2014, Mazars permet à ses collaborateurs de partir avec Planète Urgence

Vous êtes prêts à vous lancer et développer la mobilisation solidaire de vos équipes ? Pour vous aider à concevoir et opérer vos programmes de don de temps, microDON a tissé un large réseau de partenaires et experts de ces sujets autour de sa Plateforme de l’Engagement.

Lire aussi : 5 bonnes raisons de développer l’engagement associatif des collaborateurs

Share This