Le blog microDON

L’actualité du mécénat innovant

Baromètre du DON SUR SALAIRE 2019 en France

L’engouement pour L’ARRONDI sur salaire, solution de mécénat participatif ne cesse de croitre. En témoigne le dernier baromètre microDON : fin 2018, ce sont 378 entreprises et plus de 260 000 salariés qui sont concernés par le don sur salaire. En l’espace d’un an, 85 nouvelles entreprises se sont engagées pour cette nouvelle générosité. Retour sur les chiffres.

 

Le principe : Chaque mois les salariés ont la possibilité via une Plateforme Web dédiée à l’engagement solidaire de l’entreprise, de faire un micro-don à une association de solidarité de leur choix, depuis leur net à payer (un arrondi et/ou un montant fixe). L’employeur, en co-solidarité a également la possibilité de doubler le montant du don de ses collaborateurs. Via ce dispositif 100% des dons sont reversés aux associations bénéficiaires.

 

 + 85 nouvelles entreprises en un an !

Dans un contexte où l’engagement solidaire semble de plus en plus trouver sa place en entreprise, le don sur salaire séduit toujours plus : entre 2017 et 2018, ce sont ainsi 85 entreprises supplémentaires qui se sont engagées dans la démarche. Fin 2018 on comptabilise ainsi 378 entreprises au sein de 103 groupes, élevant à plus de 260 000 le nombre de salariés concernés.

 

Un dispositif qui séduit les grandes entreprises

L’année 2018 est marquée par une belle augmentation du nombre de salariés concernés en un an : +61% soit environ 100 000 salariés supplémentaires. Une augmentation qui s’explique en partie par le nombre de grandes entreprises engagées cette année : on comptabilise en effet une majorité d’entreprises de plus de 1 000 salariés (41 groupes).

« De plus en plus de grandes entreprises adoptent L’ARRONDI car c’est le moyen d’engager facilement un grand nombre de collaborateurs dans la durée, ce qui contribue fortement à leur RSE. » Elisabeth Hugot, Directeur commercial don sur salaire

 

Plus d’un salarié sur deux donne plus que ses centimes

Par conséquent, la collecte elle aussi augmente sensiblement puisqu’elle a été multipliée par 2 en deux ans avec près de 1 million d’euros collectés en 2018 (979 131€ de dons). Les collaborateurs qui participent au don sur salaire, sont particulièrement généreux : plus d’un salarié sur deux donne plus que ses centimes et le don moyen par salarié s’élève à 2,60€. 

« Le succès d’un fort engagement autour de L’ARRONDI sur salaire sont : l’implication des collaborateurs dans le choix des associations, une communication régulière sur le dispositif et des animations de la part des associations dans les entreprises ». Grégoire Hallais, Chef de projets déploiements  

Lire aussi : 6 clés de réussite du don sur salaire

 

140 associations d’intérêt général soutenues en 2018

A travers ce dispositif ce sont 140 associations d’intérêt général qui ont été soutenues (+39% par rapport à 2017). En tête l’association Planète Urgence qui s’affiche en haut du podium du top 3 des associations qui ont le plus collecté en 2018 avec 146 503€ de dons.  

« Le principal atout est l’implication des collaborateurs. L’ARRONDI sur salaire permet à tous les salariés de participer à un projet d’intérêt général, là où le mécénat plus classique engage surtout l’employeur. C’est donc un principe de générosité embarquée qui permet à chacun d’agir, à son niveau.» Muriel Roy, Directrice des partenariats et du développement chez Planète Urgence

Les entreprises contribuent ainsi à travers ce dispositif et le choix des associations bénéficiaires aux 17 Objectifs de développement durable (ODD) définis par l’ONU. On retrouve ainsi dans le top 3 des objectifs les plus soutenus :

  • Bonne santé et bien-être : 29% (60 associations contribuent à cet objectif)
  • Inégalités réduites : 19,8% (41 associations contribuent à cet objectif)
  • Education de qualité : 14% (29 associations contribuent à cet objectif)

 

Retrouvez l’infographie complète ci-dessous : 

Info + : passez votre souris sur les pictos bleus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *