Le blog microDON

L’actualité du mécénat innovant

Don sur salaire : microDON dévoile son baromètre 2018

 

L’ARRONDI sur salaire, solution de don participatif en entreprise, prend chaque année plus d’ampleur en France tant en termes de participants que de dons. En témoigne le baromètre annuel du don sur salaire, réalisé par microDON et faisant le point sur les chiffres de l’année 2017 : fin 2017, pas moins de 293 entreprises représentant 161 290 salariés se sont ainsi engagés dans l’ARRONDI sur salaire. Retour, en chiffres et en infographie, sur une pratique solidaire de plus en plus répandue dans l’entreprise.

 

 

Rappel : Chaque mois les salariés ont la possibilité via une Plateforme web dédiée à l’engagement solidaire de l’entreprise, de faire un micro-don à une association de solidarité de leur choix, depuis leur net à payer (un arrondi et/ou un montant fixe). L’employeur, en co-solidarité a également la possibilité de doubler le montant du don de ses collaborateurs. Via ce dispositif 100% des dons sont reversés aux associations bénéficiaires. 

 

Don sur salaire : 88 nouvelles entreprises engagées en l’espace d’un an !

8 salariés sur 10 considèrent aujourd’hui que le sens au travail impacte la performance, vecteur à la fois de motivation, d’engagement, de fierté ou encore d’appartenance. Allier performance et utilité sociale s’impose donc aujourd’hui comme une nécessité pour les entreprises.

Parmi les solutions innovantes d’engagement des salariés, le don sur salaire est une solution de plus en plus plébiscitée : entre 2016 et 2017, ce ne sont pas moins de 88 entreprises supplémentaires qui se sont engagées dans la démarche, soit au total 293 entreprises au sein de 82 groupes, élevant à 161 290 le nombre de salariés concernés à fin 2017 (soit une augmentation de près de 57% en un an).

 

 

762 542€ de dons collectés, soit une collecte multipliée par 6 en 4 ans 

Conséquence directe de l’augmentation significative du nombre de participants, la collecte a elle aussi augmentée : elle représente plus de 762 500€ (+64% en un an, et multipliée par 6 en 4 ans) grâce à la mobilisation de plus de 14 200 salariés donateurs avec un don moyen de 2,52€ par salarié.

Les salariés donateurs étant majoritairement présents en Ile-de-France, il n’en demeure pas moins que les entreprises de l’ensemble du territoire sont concernées par le dispositif, avec en tête des départements les plus généreux :

 

La générosité de ces entreprises, engagées pour beaucoup (78%) en co-solidarité en faisant le choix de doubler les dons de leurs salariés, a ainsi permis en 2017 de soutenir l’action de 101 associations d’intérêt général œuvrant dans les domaines de :

  • ·       Action sociale : 37%
  • ·       Santé & handicap : 30%
  • ·       Action internationale : 14%
  • ·       Education & emploi : 11%
  • ·       Environnement : 8%

Ce succès rencontré d’année en année est rendu possible notamment grâce au soutien d’éditeurs de paie comme ADP, Sage, Talentia ou Cegid… contribuant à une diffusion large de cette nouvelle pratique de la générosité dans l’entreprise.

« Aujourd’hui, on estime à plus de 60% le nombre de jeunes désireux de travailler en priorité pour des entreprises ayant un impact social et environnemental positif ! Un chiffre d’autant plus éloquent que les millenials représenteront 75% des actifs dans le monde en 2030. Il est donc plus que jamais temps que les entreprises intègrent des dispositifs permettant de générer tout à la fois du sens et de la solidarité ! Le succès du don sur salaire témoigne d’ailleurs très bien de ce désir d’engagement collectif et ses conséquences vertueuses tant pour les collaborateurs que pour les organisations. Les chiffres 2018 sont déjà très prometteurs avec plus de 380 entreprises engagées à ce jour, parmi lesquelles Air Liquide, L’Oréal, Saint-Gobain, Open, MGEN ou encore Nemera qui ont rejoint l’ARRONDI sur salaire cette année ! », explique Pierre-Emmanuel Grange, fondateur de microDON. 

 

Retrouvez l’infographie complète ci-dessous : 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *