Le blog microDON

L’actualité du mécénat innovant

Le Social Good Accelerator : concilier nouvelles technologies et utilité sociale

Le Web Summit 2017, sommet mondial des nouvelles technologies considéré comme le « Davos des geeks », s’est tenu à Lisbonne du 6 au 9 novembre 2017. A l’occasion de ce grand rendez-vous annuel de la Tech, un collectif, le Social Good Accelerator impulsé par Génération 2, s’est saisi de cette opportunité pour donner un coup de projecteur sur les acteurs qui utilisent les nouvelles technologies pour répondre aux problèmes de société et plaider pour la création de ponts entre acteurs de la tech et de l’utilité sociale. 

7 November 2017; François Hollande, Former President, Government of France, with delegates from Social Good Accelerator on Forum Stage during the opening day of Web Summit 2017 at Altice Arena in Lisbon. Photo by Diarmuid Greene/Web Summit via Sportsfile

 

“More Social Good in tech, more Tech in Social Good”.

C’est une délégation franco-portugaise d’une vingtaine de personne issues d’un riche panel (fondations, start up, entreprises sociales, association) et organisée par Génération2, qui s’est rendu au Web Summit pour porter le message du Social Good Accelerator : “More Social Good in tech, more Tech in Social Good”. A l’origine de ce mouvement un constat simple : les nouvelles technologies peuvent permettre aux organisations à but non lucratif d’augmenter leur impact social mais ce potentiel est aujourd’hui peu exploité par manque de moyens, compétences, coordination, et même parfois de volonté.

La délégation du Social Good Accelerator qui compte parmi ses membres notamment Simplon.co, MakeSense, la Fondation la France s’engage, l’Agence Phare, HelloAsso, ShareIt et microDON, s’est rendue au Web Summit de Lisbonne en tant que Think & Do Tank pour donner de la voix aux structures de l’ESS et montrer que les technologies peuvent répondre aux besoins de la société. Sur place une table ronde composée notamment de François Hollande, Président de la Fondation La France S’engage, a été organisé sur ce thème avec pour message clé : la nécessité de développer une transition digitale plus inclusive et sociale en Europe. Sur place de nombreuses interviews de personnalités ont été réalisées afin de recueillir des témoignages sur les bénéfices sociaux possibles en mettant les nouvelles technologies au service du Bien Commun. Pour mieux faire connaître ces enjeux, le Social Good Accelerator a également réalisé un manifeste comprenant une série de propositions/moyens d’action qui permettrait d’accélérer et d’encadrer l’émergence d’innovations technologiques sociales.

Un mariage gagnant – gagnant

La rencontre du digital et de l’entrepreneuriat social a donné naissance à de nombreuses innovations pour améliorer nos quotidiens et répondre à des enjeux de société majeurs : précarité énergétique, silver economy, habitat et consommation durable, justice sociale, égalité des chances, e-santé, inclusion numérique. Si d’un côté les nouvelles technologies en investissant le champ de l’action citoyenne permet de tisser de nouvelles solidarités et de produire de l’innovation sociale. De l’autre, les acteurs de l’ESS peuvent également apporter beaucoup aux acteurs de la tech en donnant du sens à la fois à leurs actions et à leurs équipes. Car l’engagement sociétal est une préoccupation de plus en plus forte chez les collaborateurs, particulièrement chez cette jeune génération de salariés en quête de sens. Chez microDON nous en sommes convaincus les actions de solidarité, tout en servant des causes d’intérêt général ont par ailleurs de multiples impacts positifs tant humains qu’économiques pour l’entreprise. 

Il est donc aujourd’hui fondamental de décloisonner les relations entre entreprises et associations, et de créer des synergies et des dynamiques entre ces deux univers afin de permettre à chaque partie prenante de comprendre les vertus d’une telle collaboration. Du côté des associations, s’appuyer sur la puissance économique, les outils et le savoir-faire des entreprises de la tech qui présentent des avantages indéniables au bénéfice du rayonnement de leurs actions. Du côté des entreprises, c’est permettre aux salariés, comme aux clients de comprendre les vertus de l’engagement associatif, à savoir des hommes et des femmes qui, par conviction, travaillent au quotidien via la création, l’imagination de dispositifs, la recherche de ressources au soutien de projets solidaires… En décloisonnant ces parties, l’entreprise offre ainsi à ses salariés de nouvelles perspectives, une nouvelle vision de son activité capable de générer un réel enthousiasme, de l’engagement dans l’univers professionnel même. Recréer l’engagement de ses salariés, c’est optimiser sa productivité, sublimer sa marque employeur, parfaire son image de marque, mais aussi et surtout, amorcer un changement d’ADN dont la différence se fera précieuse sur un marché disputé et plus que jamais concurrentiel.
 

 

Vous partagez ces convictions et souhaitez prendre part au mouvement du Social Good Accelerator ? 

L’équipe microDON était très fière de porter les couleurs de l’ESS et de la tech for good lors de ce Websummit et félicite Génération2 pour cette intuition qui s’est transformée en un magnifique projet fédérateur au service de l’innovation sociale. 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *