Une entreprise engagée

microDON a fait le choix de se développer sur le modèle de l’entrepreneuriat social, avec notamment des investisseurs solidaires, une lucrativité limitée, une gouvernance participative.. et un engagement fort : 100% des dons redistribués aux associations.

Une entreprise sociale

Un engagement fort de microDON

L’entrepreneuriat social consiste à créer une activité économique viable pour répondre aux besoins sociaux et environnementaux (accès aux soins, aux énergies, au logement, insertion professionnelle, circuits courts, bio, croissance verte, etc.). C’est un mouvement de fond mondial qui participe au renouvellement des modèles économiques dominants qui ont montré leurs limites et cherche à mettre l’efficacité économique au service de l’intérêt général.

microDON s’est développée sur le modèle de l’entrepreneuriat social. Elle détient l’agrément ESUS[i] (Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale) caractérisé par :

  • Une finalité sociale au service des associations : collecte, visibilité et création de lien en local
  • Une gouvernance participative avec un comité de salariés pour l’élection des dirigeants et un comité éthique pour le respect des valeurs solidaires
  • Une lucrativité encadrée : une lucrativité limitée sur les salaires, les futurs dividendes et potentielles plus values des actionnaires.

La start-up sociale compte parmi ses investisseurs des fonds solidaires : MAIF Investissement Social et solidaire, mais aussi IDES géré par Esfin Gestion et le FCPR Mandarine Capital Solidaire géré par Mandarine Gestion. Sifa, Siparex (dont S’FAIR, le fonds d’impact venture capital du groupe), INNOV’ESS de France Active, le fundraising Lab et le Crédit Municipal, investisseurs historiques qui ont également contribué au développement de ces nouvelles solutions de générosité en France.

microDON souligne par ailleurs l’importance des valeurs de responsabilité en faisant partie des 25 premières entreprises françaises certifiée « B-Corp », un label visant à remettre l’intérêt général au cœur de l’entreprise et à ne plus définir ses objectifs uniquement autour de critères financiers mais d’y adjoindre des objectifs sociétaux et environnementaux.

À noter également : le modèle économique de microDON ne repose pas sur une commission ou un pourcentage prélevés sur les dons collectés, 100% des dons réalisés sont intégralement reversés aux associations bénéficiaires. microDON se rémunère uniquement sur les prestations qu’elle propose aux entreprises pour mettre en place ses solutions.

[i] Pour en savoir plus sur l’agrément ESUS : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F32275