Comment gérer une semaine solidaire à grande échelle avec une équipe réduite ?

26 Fév 2020 | Cas clients

L’exemple de la Fondation Bouygues Telecom

Témoignage de Dorothée Corbier, Déléguée Générale de la Fondation Bouygues Telecom


– Le contexte

La Fondation Bouygues Telecom s’est fixée trois domaines d’intervention en France : la solidarité, la culture et l’environnement. La Fondation soutient des projets majeurs dans chacun de ces trois domaines, ainsi que des projets d’associations locales parrainées par des collaborateurs, ou par des clients. Dans chacun de ses domaines d’intervention, la Fondation encourage et accompagne l’engagement associatif des collaborateurs et clients de Bouygues Telecom.

Des collaborateurs mécènes

Auprès des salariés un dispositif inédit a été mis en place. Grâce au statut de « volontaire », ils peuvent consacrer chaque année jusqu’à 4 demi-journées de leur temps de travail dans des actions citoyennes pilotées par la Fondation ou pour accompagner une association parrainée. Ainsi depuis 2016, la Fondation propose une semaine solidaire aux salariés du groupe baptisée “we love solidarity”.

“Il y a pas mal de choses qui sont en train de changer au sein des entreprises, dans la manière de construire des programmes de mécénat ; et l’implication des collaborateurs est primordial pour ça !


– Le défi

Organiser une opération solidaire de grande ampleur en mobilisant des centaines de collaborateurs sur plusieurs types de missions solidaires partout en France. Le tout avec une équipe restreinte en interne pour définir, communiquer et piloter l’ensemble du projet. 

Quelques exemples de missions :

  • Bouguenais : Aider les Apprentis d’Auteuil à jardiner sur leur parcelle maraîchère avec les jeunes du centre d’insertion socio-professionnelle
  • Villeurbanne : Faire des travaux et réaménagers les locaux de l’association Légum’au Logis, pour faciliter le travail des bénévoles et mieux accueillir les bénéficiaires
  • Saint-Symphorien-d’Ozon : Avec Naturama, créer des jardinières fleuries et un hotel à insectes pour un EHPAD
  • Pantin : Aider l’association AIDES à concevoir leur newsletter pour renforcer le lien et aider les personnes atteintes du VIH
  • Paris : Animer un atelier de lumière dédié aux enfants hospitalisés pour embellir leur quotidien avec l’association Art dans la cité
  • Bordeaux : Nettoyer les berges de la Garonnes en kayak ou pirogue afin de collecter des déchets et préserver l’environnement pour Surfrider foundation
  • Tours : Trier les vêtements collectés par la Croix-Rouge et accueillir les bénéficiaires dans leur centre de don

– La réponse microDON

Pour donner vie à cet engagement fort, la Fondation Bouygues Telecom s’est appuyée sur la Plateforme de l’Engagement développée par microDON. L’outil personnalisé aux couleurs de l’entreprise a ainsi permis de présenter de manière lisible et visible le programme « We Love Solidarity » à l’ensemble des collaborateurs et de répertorier sur un même support les 130 missions solidaires identifiées dans toute la France. 

La plateforme répond à un double enjeu majeur :

  • Vis-à-vis des salariés : un tunnel d’inscription court et intuitif pour un taux d’engagement optimisé.
  • Vis-à-vis des administrateurs : une interface simple et ouverte pour très facilement créer, administrer et suivre une grande diversité de dispositifs d’engagement solidaires.

Grâce à ces fonctionnalités de personnalisation et de communication interne puissantes, l’équipe de la Fondation Bouygues Telecom a pu gérer et faciliter la participation de tous. Elle s’est appuyée sur des fonctionnalités clés comme :

  • la validation automatique des inscriptions selon les types de mission,
  • l’exportation facilitée des listes sur excel
  • la gestion des inscrits (liste principale, liste d’attente..),
  • la définition des critères d’éligibilité selon les contextes avec des formulaires d’inscription personnalisés

Egalement la possibilité de pouvoir déléguer et impliquer facilement d’autres acteurs au projet a été déterminant pour gagner un temps précieux. Avec la Plateforme microDON, l’équipe de la Fondation a pu définir des rôles permettant une administration fine des missions, notamment un référent interne et un référent externe (agence). Il permet à ce dernier d’avoir un reporting quotidien du nombre d’inscrits et peut être contacté par les salariés sans avoir accès à la plateforme.

“La plateforme nous a permis de digitaliser le processus d’inscription des collaborateurs à des missions de volontariat à l’échelle de l’entreprise. Il nous fallait un outil attractif et simple d’utilisation pour les volontaires, mais surtout facile à prendre en main pour nous, équipe Fondation, et doté de nombreuses fonctionnalités qui nous ont fait gagner beaucoup de temps comme l’envoi de mailings automatiques, notamment pour obtenir la validation des responsables, ou encore la gestion de listes d’attente. Et nous avons été accompagnées tout au long de la configuration et du déploiement de ce nouvel outil par un chef de projet microDON particulièrement réactif et à l’écoute.»


– Le résultat

  • 130 missions postées
  • 1756h données par 735 collaborateurs à 54 associations d’intérêt général. 

Share This