Don sur salaire : pourquoi et comment se lancer

1. Qu’est-ce que le don sur salaire ?

Don sur salaire = L’ARRONDI sur salaire

Lancé en 2012 par l’entreprise solidaire microDON, le don sur salaire est l’autre nom de L’ARRONDI sur salaireIl permet de faire un micro-don à l’arrondi à l’euro inférieur de son salaire.
Par exemple, sur un salaire de 2100,53€, 53 centimes peuvent être reversés à une association.
L’autre possibilité, la plus plébiscitée : faire un don libre du montant de son choix !

Le principe

Les salariés s’inscrivent sur une Plateforme dédiée à l’engagement solidaire.
Ils font ensuite un micro-don à l’association de leur choix. 
Il sera prélevé automatiquement chaque mois sur leur bulletin de paie.
Un fonds de dotation s’occupe ensuite de reverser 100% des dons aux associations partenaires. 

La Plateforme

La Plateforme fait le lien entre les utilisateurs, le don et le logiciel de paie.

Côté utilisateur, elle permet à chacun de s’inscrire, choisir une des associations de son entreprise et faire un don.
Tout salarié peut modifier/annuler son don et télécharger ses reçus fiscaux.

Côté administrateur, l’interface permet de suivre les indicateurs de participation et d’impact.
Un espace de communication interne permet aussi de diffuser des articles.
L’occasion ici de présenter sa démarche RSE ou ses actualités associatives.

Voici le lien pour accéder à la démo de la plateforme.

plateforme don sur salaire

Le choix des associations

L’entreprise peut soutenir l’association de son choix.
Elle doit simplement être d’intérêt général ou d’utilité publique.
La majorité des entreprises soutiennent plusieurs associations.

Déduction fiscale

Chaque salarié bénéficie de 66% ou 75% de réduction fiscale sur son don.
Il récupère son reçu fiscal directement sur la plateforme.

L’employeur a la possibilité d’abonder le don de ses collaborateurs.
Il peut par exemple donner 1€ pour chaque 1€ collecté.
Cet abondement est sujet à une déduction fiscale de 60%.

L’impact

Le don sur salaire concerne 900 entreprises et plus de 500 000 salariés.
Depuis 2011, le don sur salaire a permis de reverser +5M d’euros à 200 associations.
Et ces chiffres ne font qu’augmenter !
Rien qu’en 2020, 1,6 million d’euros de dons ont été reversés à 176 associations.

> Les derniers chiffres dans le Baromètre Don sur Salaire 2021.

> Le témoignage de l’association Planète Urgence, qui a collecté +150 000€ via L’ARRONDI sur salaire

2. Qui est concerné par le don sur salaire ?

Entreprises éligibles

Toutes les entreprises de plus de 200 salariés sont éligibles.
Les entreprises de 100 à 200 salariés peuvent l’activer avec les solutions de paie Silae, ADP, Cegid ou Nibelis.

Aujourd’hui près de 900 entreprises ont participé au don sur salaire.
Ce sont des entreprises dont la taille peut aller de de 100 à plus de 80 000 salariés.

Voici la liste non exhaustive des entreprises partenaires.
Les études de cas de clients (Thalès, Allianz, Groupe Up) sont en téléchargement libre ici.

Logiciels de paie concernés

Qui dit prélèvement automatique du don sur salaire, dit connexion avec le logiciel de paie.
La plupart des éditeurs de paie ont déjà développé l’option de L’ARRONDI.
Et toutes les solutions de paie du marché sont compatibles !

Son activation est particulièrement simple avec ADPCegidSageNibelis et Talentia.
Mais aussi avec Silae, SAP, SdWorx ou Meta4.
Voici les témoignages de la Caisse d’Epargne (ADP) et de LinkByNet (Sage).

logiciels de paie

3. Pourquoi mettre en place le don sur salaire ?

Il y a quelques années, les entreprises ne voyaient pas l’intérêt d’impliquer leurs salariés dans des actions solidaires.
Depuis, 88 % des entreprises considèrent désormais l’association comme un partenaire légitime pour les fédérer et les mobiliser. Pourquoi ? Qu’est-ce qui a poussé près de 900 entreprises à déployer le Don sur salaire ?

Raison n°1 : L’engagement solidaire est un levier de performance

Un salarié engagé a 90% de chance d’être fier de son travail.
Contre 66% pour un salarié non-engagé.
Il est plus épanoui, investi au travail et adhère davantage aux valeurs de son entreprise.
Ce qui a un impact direct sur sa motivation et sa performance.

Retrouvez sur ce lien les résultats de l’étude Opinion Way sur l’impact de l’engagement sur la performance.

Raison n°2 : Le don sur salaire améliore la marque employeur

De plus en plus de Français (73%) considèrent que les entreprises doivent s’engager.
lls sont près de 90% à souhaiter que leur entreprise contribue aux enjeux du Développement Durable. 

Ils en font ainsi un critère décisif lors de leur recherche d’emploi.
Cela est d’autant plus fort chez les jeunes talents, les femmes et les managers.

Le don sur salaire donne la possibilité à tous de choisir et soutenir une cause associative.
Or, des salariés impliqués ont davantage de chance de devenir ambassadeurs des valeurs de l’entreprise.
Et ainsi valoriser l’image de marque de l’entreprise auprès d’acteurs internes et/ou externes.

Raison n°3 : Le don sur salaire implique les salariés dans la stratégie RSE

Seulement 8% des salariés sont invités à intégrer la RSE à leur métier.
23% sont impliqués sur des actions ponctuelles.
Pourtant 70% seraient prêts à s’y investir davantage.

Pourquoi une telle volonté ?
45% des salariés pensent que la RSE donne du sens au travail.
Ce sentiment est décuplé chez les jeunes !

Le don sur salaire permet de co-construire sa démarche RSE avec ses collaborateurs.
En leur permettant de co-financer l’association partenaire de l’entreprise.
Ou en les impliquant dans le choix des associations bénéficiaires.
Avec pour effet direct de renforcer la cohésion de groupe et l’adhésion aux valeurs de l’entreprise.

> l’étude complète de des Enjeux et des Hommes et d’Ekodev “Les Salariés et l’entreprise responsable” :

Raison n°4 : Le don sur salaire assure un impact direct et tangible

“Pourquoi le don sur salaire ? L’entreprise pourrait faire un don direct à une association!”
Certes, mais l’effet de levier du don des salariés démultiplie l’impact d’une démarche de mécénat.

Depuis 2011, le don sur salaire a permis de reverser +5M d’euros à 200 associations.
Le dispositif est plein essor et a réuni 1,6 million d’euros en 2020.
Soit une augmentation de 26 % par rapport à 2019 ! 

Le don sur salaire donne vie aux engagements RSE de l’entreprise.
Et permet de leur donner de la visibilité, en interne comme en externe.

Raison n°5 : Un outil clé-en-main qui a déjà convaincu +900 entreprises

Présentation des associations, choix du don, connexion avec la paie, collecte…
Mais aussi contrôle des inscrits, gestion des reçus fiscaux et statistiques donateurs…
La plateforme de microDON couvre toutes les dimensions du fonctionnement du don sur salaire. 

Chaque salarié dispose d’un espace personnel.
Il est totalement autonome pour réaliser son don. Et télécharger ses reçus fiscaux.

Le Fonds de Dotation Le Réflexe Solidaire se charge de l’encadrement contractuel du dispositif entre les parties prenantes. Il s’occupe également du reversement trimestriel des dons aux bénéficiaires.
L’entreprise n’à plus qu’à diffuser sa plateforme et collecter !

4. Comment mettre en place le don sur salaire ?

C’est bien beau tout ça mais… par où commencer ?
Il est temps d’aborder les étapes et bonnes pratiques de mise en place du don salaire.
Vous pouvez commencer par lire cet article “6 leviers pour réussir sa collecte de don sur salaire”.

Etape n°1 : Se poser les bonnes questions

Avant toute chose, il s’agit de s’interroger sur la volonté de son entreprise d’initier une démarche d’engagement sociétal.
Ce test d’
auto-diagnostic vous permettra de la déterminer.
Si votre entreprise soutient déjà des associations ou souhaite entamer une démarche RSE, le don sur salaire est le bon outil !

Vous pouvez aussi vous assurer que votre solution de paie fait bien partie des partenaires cités plus haut. Ce formulaire vous permet également de vérifier que le logiciel de paie de votre entreprise est bien compatible avec le don sur salaire.

Toutes les autres questions à se poser (et leurs réponses) sont dans ce guide en accès libre.

Etape n°2 : Contacter microDON pour disposer de la plateforme

Le don sur salaire vous intéresse mais vous doutez de sa faisabilité technique ?
Vous souhaitez savoir comment présenter l’idée en interne ?
Ou lancer la plateforme dans les prochains mois ?

La 1ère des choses à faire est de contacter microDON.
microDON a développé la plateforme et pilote ses déploiements.
C’est un intermédiaire obligatoire pour toute activation du dispositif.

microDON est une entreprise solidaire d’utilité sociale, labelisée B-Corp.
C’est elle qui a lancé L’ARRONDI solidaire dans les supermarchés !
Ils sont une trentaine de salariés, à Paris. 

equipe microdon

Etape n°3 : Activer en paie l’option du don sur salaire

Après avoir contacté microDON, l’étape suivante est de contacter votre éditeur de paie.
ADP, Sage, Cegid, Nibelis, Silae, SAP, SdWorx, Meta4, Talentia…
La quasi-totalité des éditeurs de paie ont déjà développé l’option du don sur salaire.
Il ne reste plus qu’à leur demander de l’activer ! 

Cette connexion en paie permet de paramétrer les campagnes de dons (arrondi, abondement..).
Elle assure le bon prélèvement automatique des dons des salariés.
Elle permet aussi la production des fichiers d’échanges mensuels entre la plateforme et la paie (salariés éligibles, montant de dons…).

Etape n°4 : Choisir ses associations (en impliquant ses salariés)

On l’a vu plus haut, un salarié engagé en vaut deux (c’est la science qui le dit).
Or, un salarié engagé est d’abord un salarié impliqué, qui se sent concerné.

Comment les embarquer dans le don sur salaire ?
Une bonne pratique est de
leur proposer de voter pour leurs associations préférées.
En présélectionnant par exemple une dizaine d’associations. Le choix est complètement libre.
Puis en soumettant cette liste à un vote des salariés. Les plus populaires seront ainsi retenues comme bénéficiaires du dispositif.

Avec cette démarche de co-construction, la participation et la collecte n’en seront que meilleures !
Sur le même sujet : 6 astuces pour impliquer ses collaborateurs dans son engagement 

Etape n°5 : Personnaliser sa plateforme

Ca y’est, microDON vous a donné accès à la plateforme de don sur salaire.
Avant de la diffuser en interne, il vous reste à la personnaliser aux couleurs de votre entreprise.

Vous pourrez aussi présenter la démarche de l’entreprise, ses actualités RSE ou encore le fonctionnement du dispositif.

Retrouvez sur ce lien la démo de la plateforme.

Etape n°6 : Préparer sa communication de lancement

Voici quelques pistes pour réussir sa communication de lancement.

1. Définir ses objectifs de lancement
ex: Avez-vous un cap de collecte à atteindre ? Un taux de participation idéal ? Un public particulier à sensibiliser ?

2. Définir un calendrier
La date de lancement est importante mais aussi l’éventuelle date butoir pour atteindre les objectifs.

3. Préciser ses objectifs de communication
Souhaitez-vous faire de cette campagne un levier pour communiquer sur vos engagements ?
Si oui avez-vous une échéance / un temps fort événementiel particulier ? Des canaux à exploiter ?

4. Refaire le point avec ses bénéficiaires
Le projet solidaire à soutenir a-t-évolué ? Un temps fort à partager ?
Les associations pourront être force de proposition pour votre projet de campagne.

5. Utiliser les supports de communication de microDON
Calendrier, plan de communication, flyers, emailing…
microDON vous partagera ses kits de communication prêts à l’emploi.

Etape n°7 : Lancer le don sur salaire sur un temps fort interne

La phase de lancement est un moment clé pour maximiser la participation au don sur salaire.

Une bonne pratique est d’organiser un événement de lancement dédié.
Ou de greffer cette annonce sur un temps fort de communication interne.
Par exemple sur des journées associatives, teambuildings, réunions du personnel ou des soirées d’entreprises !

L’événement permet aux salariés de découvrir le dispositif et de trouver des réponses à leurs questions.
Cela peut aussi être l’occasion de leur présenter des associations.
Pour amorcer la belle histoire à écrire ensemble !

Retrouvez dans cet article les bonnes pratiques de communication de l’Occitane.

Etape n°8 : Animer le dispositif tout au long de l’année

Communiquer régulièrement est important pour faire vivre le dispositif en interne tout au long de l’année.
Cela permettra de fidéliser les salariés déjà engagés.
Ou alors d’informer les nouveaux arrivants et de convaincre les non-initiés !

Vous pouvez communiquer sur l’avancée de la collecte et les projets soutenus.
Ou encourager les salariés non donateurs à s’impliquer.
Et pourquoi pas créer des rencontres avec les associations pendant certains temps forts de l’année ?

Voici l’exemple d’Ingenico, qui a réussi a doubler sa collecte en un an. Et son nombre de donateurs de 75% !

5. Quelles entreprises l’utilisent ?

PME, ETI, grandes entreprises… On compte à ce jour près de 700 entreprises partenaires.

Les études de cas de clients (Thalès, Allianz, Groupe Up) sont en téléchargement libre ici.

clients don sur salaire

6. Comment proposer le dispositif en interne ?

Ca y’est, vous en êtes convaincu.
Le don sur salaire est super outil pour créer du lien entre l’entreprise et ses collaborateurs.
Mais voilà, vous n’êtes ni DRH ni responsable RSE.

Alors, comment proposer cette belle idée en interne ?
(Comme l’ont fait ces 2 salariés qui ont impulsé le don sur salaire en interne).

Que vous soyez RRH, Ingénieur, assistant paie ou cosmonaute, suivez-nos conseils !

Conseil n°1 : Demander des conseils à microDON

Il suffit d’envoyer un petit mail à [email protected] pour savoir :

  • comment en parler en interne
  • si votre paie est compatible
  • comment le mettre en place
  • combien ça coûte

L’équipe microDON peut même prendre contact avec vos collègues.

Conseil n°2 : Partager les présentations officielles

Parce qu’une présentation concise vaut mille mots voici les liens à partager à vos collègues décideurs :

– la vidéo officielle (1min)

– la présentation PPT du don sur salaire

– le guide pour se lancer

Conseil n°3 : S’adapter à son interlocuteur

Le don sur salaire a de multiples bénéficesOn y revient notamment dans cet article sur l’engagement associatif.

A vous de mettre en valeur ceux qui parleront le plus à votre contact !

Pour un.e responsable RH : 

  • Répondre à la quête de sens au travail des salariés
  • Fédérer ses équipes autour de causes solidaires
  • Attirer et retenir ses jeunes talents

Pour un.e responsable RSE : 

  • Rendre sa RSE inclusive et visible
  • Donner de l’ampleur à ses partenariats associatifs

Pour un.e responsable la paie :

  • Le don sur salaire est une option en paie déjà présente chez +90% des éditeurs du marché
  • Sa gestion est automatisée et non chronophage

N’hésitez pas à relire notre paragraphe “Pourquoi le don sur salaire” !

Conseil n°4 : S’appuyer sur des chiffres

L’entreprise microDON existe depuis 12 ans.

Elle a collecté +32M€ de dons avec le don sur salaire et le don en caisse.

Le don sur salaire a lui permis de collecter 1,6M€ en 2020.

Près de 900 entreprises ont activé le don sur salaire depuis 2012.

Autrement dit.. le dispositif est largement éprouvé, populaire et impactant !

Conseil n°5 : Partager quelques références de son secteur

On évoquait un peu plus haut la liste des 900 entreprises partenaires.
Il y aura forcément quelques entreprises de votre secteur.
Partagez ces références à votre contact !
C’est toujours rassurant de voir que ses pairs ont réussi à activer un tel outil.

Vous savez tout !

Maintenant, y’a plus qu’à…