Les 10 ans du don sur salaire en 10 chiffres

24 Nov 2021 | Actualités, Engagement RH, Evénements

Simple, indolore : le don sur salaire est un dispositif de mécénat participatif proposé en entreprise pour soutenir des associations. Le principe est simple : chaque mois, les salariés ont la possibilité de donner à une association solidaire de leur choix, depuis leur net à payer, un arrondi ou une somme fixe. L’employeur, en co-solidarité, peut abonder en doublant le montant du don de ses collaborateurs. A l’occasion de son dixième anniversaire, microDON revient sur 10 chiffres qui caractérisent le dispositif.

2011

C’est l’année de lancement du don sur salaire en France. ADP, leader mondial des solutions en gestion du capital humain, a été le premier partenaire éditeur de paie, à s’engager pour faciliter sa mise en place chez ses entreprises clientes. En 2011, Izy Behar, DRH d’Eutelsat, était le premier à adopter le dispositif pour soutenir deux associations d’envergure : l’Adie et Positive Planet. Depuis le module de don sur salaire s’interface avec toutes les solutions de paie destinées aux entreprises de plus de 200 salariés.

1,4 million

C’est le nombre de dons enregistrés depuis le lancement du don sur salaire. Les collaborateurs peuvent choisir de donner de quelques centimes à plusieurs euros directement. Le fonds de dotation partenaire Le Réflexe Solidaire, contrôle et centralise les dons collectés à partir du dispositif et assure leur parfait reversement à des organismes sans but lucratif et ce, gratuitement et en toute transparence.

7 millions

C’est le montant total collecté grâce au don sur salaire depuis son lancement ! Et la croissance est exponentielle, avec 1 785 836€ déjà collectés en 2021* : c’est plus que sur l’ensemble de l’année dernière ! C’est la preuve d’un engouement de plus en plus important pour ce type de mécénat en entreprise qui permet de pleinement impliquer ses collaborateurs dans sa politique RSE.
*chiffres à novembre 2021

3,5€

C’est le don moyen par collaborateur : les salariés engagés sont généreux ! La majorité donne plus que les centimes de son net à payer et fait le choix d’ajouter un don complémentaire. Pour rappel, en tant que donateur, les salariés bénéficient d’une exonération d’impôts sur leurs dons, allant de 66% à 75% selon les associations. Par ce petit geste supplémentaire, les associations peuvent encore plus vite financer leurs projets solidaires.

700

C’est le nombre d’entreprises qui proposent le don sur salaire à leurs collaborateurs. Réparties au sein de 143 groupes allant de 250 à plusieurs milliers de salariés, elles ont pour caractéristiques de représenter une grande diversité de secteurs d’activités. En 2021, des entreprises comme Orange, Renault ou La Banque Postale Asset Management ont rejoint le dispositif. Retrouvez le détail du profil des entreprises engagées via notre baromètre don sur salaire 2021.

80

C’est le pourcentage d’entreprises qui abonde le don de leurs salariés. Il s’agit de doubler voire tripler les sommes collectées par les collaborateurs, pour ainsi démultiplier l’impact de l’engagement auprès de l’association. Exemple : 1€ donné par le salarié sur sa paie + 2€ versés par l’entreprise = 3€ intégralement reversés à une association. C’est également une manière d’embarquer l’entreprise à tous les niveaux, en montrant une véritable implication de la direction avec ses collaborateurs.

Lire aussi : 6 bonnes pratiques pour impliquer vos collaborateurs dans votre engagement

522 000

C’est le nombre de salariés concernés par le don sur salaire. C’est presque 75 000 de plus qu’en 2020 ! Ils sont de plus en plus nombreux à vouloir prendre vraiment part aux actions d’engagement de leur entreprise. Là où certains dispositifs de solidarité peuvent s’avérer complexe à mettre en place dans une très grande organisation présente parfois sur plusieurs sites, le don sur salaire est un moyen simple et sécurisé d’engager un grand nombre de collaborateurs dans la durée.

100%

C’est la promesse depuis le début : l’ensemble des dons collectés est intégralement reversé aux associations bénéficiaires. Ce sont les entreprises, dans le cadre de leur engagement RSE, qui financent la mise en place du dispositif. Ainsi, les donateurs savent que leur générosité permet directement de financer le projet qu’ils soutiennent.

220

C’est le nombre d’associations soutenues depuis le début via le don sur salaire. Généralement le choix des associations bénéficiaires est soumis au vote des salariés. L’entreprise fait alors une pré-sélection de projets à soutenir en amont, le plus souvent en lien avec ses thématiques d’engagement. Puis les collaborateurs se positionnent sur les associations qui leur tiennent à cœur. En moyenne chaque entreprise soutient au final 3 associations entre lesquelles le collaborateur peut choisir.

17

C’est le nombre d’Objectifs du Développement Durable auxquels le don sur salaire contribue ! Il existe une très grande diversité de causes soutenues, qui correspondent aux engagements RSE et sensibilités de chaque entreprise. Une majorité d’associations œuvre pour des causes comme la santé et le bien-être, la réduction des inégalités, et une éducation de qualité.

Découvrez comment microDON et ses partenaires contribuent aux 17 ODD

Découvrez nos outils pour développer l’engagement solidaire de vos collaborateurs

Share This