Articles & études

Le don sur salaire : un vrai levier pour votre marque employeur !

Engagement RH

Le don sur salaire, c’est le petit geste que les salariés peuvent faire chaque mois, pour soutenir une association caritative. L’employeur participe ainsi au renforcement de sa marque employeur, notamment en fidélisant les collaborateurs et en attirant de nouveaux talents. Il peut d’ailleurs s’associer aux dons en doublant ou triplant les montants collectés. Il s’engage ainsi encore un peu plus aux côtés de ses employés. 

Mais comment un tel dispositif peut devenir un levier pour votre marque employeur ?

Impliquer ses collaborateurs dans sa RSE et leur permettre de s’engager au travail

Les salariés sont de plus en plus nombreux à souhaiter donner du sens à leur travail, en ayant des valeurs communes avec leur employeur. Ils sont d’ailleurs 70% à vouloir s’impliquer notamment à travers la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE).

Le don sur salaire est une action qui répond directement à cette envie, en invitant les collaborateurs à faire preuve de solidarité et en s’engageant collectivement.

L’employeur offre la possibilité à ses salariés de soutenir une association chaque mois, au choix parmi un panel d’initiatives solidaires qu’il propose.

C’est aussi une opportunité de s’ouvrir à l’univers associatif et au don, parfois pour la première fois. Les participants sont fiers de contribuer, et développent un fort sentiment d’appartenance envers leur entreprise responsable. Leur travail n’a plus uniquement un objectif de rentabilité, il leur permet également de développer un engagement social. Ils sont donc heureux de participer à la vie de l’entreprise et sont plus motivés. C’est exactement ce que cherchent aussi les candidats à l’emploi, de plus en plus attentifs à la valeur ajoutée d’une société qui réside, en partie, dans ses valeurs et ses engagements. Le don sur salaire se révèle en tant qu’élément attractif qui séduit de nouveaux talents, prêts à s’engager au côté de l’employeur.

A télécharger : Le guide ultime pour tout savoir sur le don sur salaire

Un dispositif qui séduit les équipes RH

Depuis son lancement, plus de 700 organisations ont adopté le don sur salaire. De plus en plus de collaborateurs, séduits par l’initiative, souhaitent participer à leur tour. Les organisations peuvent démultiplier l’impact en choisissant de s’engager également et d’abonder ces micro-dons. 

Les résultats, tels que le montant du don moyen ou la somme récoltée, sont disponibles en temps réel pour ceux qui pilotent le dispositif. Cela leur permet de communiquer concrètement sur l’engagement caritatif de leurs équipes, et renforcer leur sentiment de fierté.

Le don sur salaire, comment ça marche ?

L’entreprise choisit dans un premier temps les associations bénéficiaires à proposer aux salariés. Les collaborateurs volontaires s’inscrivent sur la plateforme dédiée au dispositif. Il choisissent ensuite l’association soutenue, et le montant du micro-don en fonction de leurs envies : don arrondi ou quelques euros. Ces paramètres sont modifiables à tout moment.

100% des dons sont reversés à l’association choisie et sont concernés par le dispositif de déduction d’impôts.

L’employeur peut également choisir de participer au micro-don, en doublant ou triplant, par exemple, le montant des dons.

Pourquoi développer sa marque employeur ?

La marque employeur correspond à l’image que renvoie l’employeur à ses collaborateurs et à ses futurs employés. En d’autres termes, c’est l’attractivité d’une entreprise sur le plan RH. Autrefois simple concept, aujourd’hui c’est un indispensable qui permet de se différencier sur le marché du travail, en apportant une valeur ajoutée à son activité. Une bonne communication ne suffit pas à déployer efficacement la marque employeur. Les collaborateurs et candidats au recrutement attendent des actions concrètes qui prouvent l’engagement de l’entreprise dans la société. 

La RSE est une ressource idéale pour montrer l’engagement concret, avec l’implication des collaborateurs, souvent acteurs principaux d’une telle politique. L’objectif est de replacer l’humain au cœur de l’activité en leur offrant un environnement de travail motivant.

Ainsi, la marque employeur permet de fidéliser ses employés en leur offrant un environnement de travail en adéquation avec leurs attentes. En partageant de fortes valeurs communes avec l’employeur, ils développeront un plus grand sentiment d’appartenance et la fierté de participer à la vie de l’entreprise.

À l’externe, la marque employeur permet d’attirer de nouveaux talents. Ils deviennent particulièrement sensibles à l’image de l’entreprise et à ses valeurs. Ce sont d’ailleurs de nouveaux critères qui guident le choix des candidats et qui sont en passe de détrôner le critère principal qui était le salaire. Le travail n’est plus un simple moyen de gagner sa vie, c’est une source d’épanouissement qui doit être alignée avec les engagements personnels.

S’appuyer sur ses collaborateurs pour renforcer sa marque employeur

Pour profiter de tous ces bénéfices, il faut avant tout bien comprendre l’importance de l’implication des collaborateurs. Ils sont vos meilleurs ambassadeurs et diffuseront un message positif s’ils se sentent épanouis dans leur vie professionnelle.

Leurs avis et leurs suggestions sont précieux afin de créer une politique RSE vraiment adaptée à leurs attentes. Ils sont acteurs de l’évolution de l’organisation et de son impact sur la société en général.

Des temps d’échange et de débats peuvent être par exemple organisés, pour discuter des actions mises en place et en proposer de nouvelles. Ils seront aussi heureux de prendre connaissance des bilans et retour sur expérience des initiatives déployées pour mesurer leur efficacité et leur impact.

La marque employeur en quelques chiffres

  • 55% des salariés considèrent que l’engagement social ou environnemental d’une entreprise est plus important que le salaire. Ce constat atteint 76% chez les millenials.
  • 83% des collaborateurs sont prêts à recommander leur entreprise lorsqu’ils participent à une initiative porteuse de sens.
  • Au sein d’une entreprise responsable :
    • 83% des collaborateurs s’épanouissent dans leur quotidien de travail. Ils sont 12% à être plus productifs.
    • 79% imaginent toujours y travailler 3 ans plus tard, contre 68% dans une entreprise qui ne porte pas de stratégie RSE.
  • 73% des salariés français sont déçus de ne pas être associés à une action RSE dans leur entreprise.

Share This