RSE : mettez en place un plan d’action adapté à vos collaborateurs !

18 Sep 2021 | Engagement RH

Bonne nouvelle, les dirigeants constituent de véritables moteurs dans le développement durable de leur entreprise. En effet, 79% se disent engagés sur le sujet dans une enquête réalisée fin 2020 par la société de conseil ekodev. 

Pour autant, la même étude révèle une maîtrise imparfaite du sujet, avec seulement 20% des personnes interrogées qui maîtrisent la norme ISO 26 000 ou 43% la loi Pacte, deux outils essentiels de la RSE. Sur le terrain, le décalage avec les ambitions des dirigeants est encore plus patent puisque seulement 8% des salariés disent avoir été invités à intégrer la RSE dans leurs pratiques ou leur métier.

RSE : mettez en place un plan d’action adapté à vos collaborateurs !

Comment expliquer un tel décalage ? Quelles bonnes pratiques adopter pour embarquer au mieux vos collaborateurs dans votre démarche RSE ? microDON vous partage 5 pistes concrètes pour mettre en place un véritable plan d’action adapté à vos collaborateurs !

1/ Mettez en place des enquêtes anonymes et régulières

Aucune politique RSE ne peut être menée à long terme sans indicateurs de suivi. En organisant régulièrement des sondages auprès de vos collaborateurs, vous bénéficierez d’un véritable outil de mesure de l’adhésion dans le temps à votre politique RSE. Faciles à déployer, de tels sondages peuvent s’adresser à toute l’entreprise ou au contraire cibler un site, un département ou même une business-unit. Leurs résultats s’avèreront vite précieux pour ajuster votre plan d’action.

« Tout ça devient très puissant quand on commence à localiser la donnée et à en mesurer aussi l’évolution dans le temps. Du coup, passer par un outil qui permet d’automatiser un flux régulier d’enquête a beaucoup de sens. » Arnaud Varnier, PDG fondateur de Windoo.

2/ Formez vos équipes à la RSE

Impossible d’appliquer ce qu’on ne comprend pas. La formation des managers à la RSE est un levier indispensable pour mettre en place des actions structurantes. Des actions en phase avec les enjeux de l’entreprise comme avec les attentes des collaborateurs. Des ateliers participatifs permettent de faire réfléchir à de nombreuses thématiques essentielles : l’inclusion, l’élimination des biais cognitifs dans les relations hommes-femmes, la diversité, le handicap, etc. 

« Il y a un véritable besoin de mieux diffuser les valeurs et les engagements de la RSE auprès des salariés, et dans leurs métiers. » Thomas Roullot, consultant mobilités durables chez ekodev.

Lire aussi : Engagement solidaire : 3 bonnes raisons d’embarquer vos collaborateurs

3/ Organisez des ateliers de sensibilisation

La RSE ne doit pas être un sujet théorique. Elle doit se matérialiser sur le terrain et permettre aux collaborateurs de se réunir autour des valeurs et de la culture de l’entreprise. En un mot, le RSE peut devenir un véritable outil de teambuilding. Cela peut prendre une multitude de formes : journée d’immersion dans des associations, ateliers de réflexion sur les enjeux climatiques, mise en place de pratiques écoresponsables à l’intérieur de l’entreprise…

« 70 % des salariés veulent être davantage impliqués dans la stratégie RSE de leur entreprise. On peut parler d’une forme d’exigence d’une nouvelle génération. On sait que le salaire n’est plus le critère principal pour rejoindre une entreprise. C’est une tendance de fond et un challenge pour les entreprises. » Arnaud Varnier, PDG fondateur de Windoo.

4/ Proposez un large choix d’actions

Si l’on veut qu’un salarié s’implique dans la stratégie RSE de son entreprise, il faut lui présenter un choix d’options le plus large possible. Cela tombe bien car les actions de solidarité peuvent prendre des formes très diverses ! Une simple collecte de jouets, livres ou produits d’hygiène est l’occasion pour certains de réaliser un premier pas. Un système plus ambitieux de temps partagé (un jour par semaine par exemple) au sein d’une association offre à d’autres la satisfaction d’un engagement pérenne. Entre ces deux cas, les déclinaisons sont infinies. Un programme de tutorat 2 heures par mois pour coacher un jeune dans son insertion professionnelle ; une formation aux gestes de premiers secours une demi-journée en collectif ; une « semaine de la solidarité » où chacun offre quelques heures à une association, etc.

« Quels que soient son profil, ses compétences et ses disponibilités, qu’il soit débutant ou expert de l’engagement, le salarié doit pouvoir contribuer et aider une association. » Magali Jost, responsable marketing chez microDON

5/ Communiquer sur l’impact de ses actions

Pour qu’au sein de l’entreprise un maximum de salariés s’implique, il est indispensable de communiquer sur les résultats concrets des actions engagées. Ces comptes-rendus peuvent être intégrés à la communication globale de l’entreprise lors de la présentation de ses résultats ou sur son site web. Ils peuvent aussi faire l’objet d’une présentation à part sous forme de newsletters ou de retours d’expériences auprès de tout ou partie des salariés. 

« Quelle que soit la stratégie choisie pour communiquer sur les réalisations de sa RSE, l’important reste de mettre en exergue des exemples les plus concrets et positifs possibles. » Lucie Gaudens, directrice de la communication de microDON

Retrouvez l’intégralité du Webinar “RSE : mettez en place un plan d’action adapté à vos collaborateurs !” sur notre chaine Youtube

Découvrez nos outils pour développer l’engagement solidaire de vos collaborateurs

Share This